Téléchargez gratuitement le DERNIER livre pour réduire les frais de votre achat immobilier

Comment accélérer votre investissement immobilier grâce aux conditions suspensives ?

Comment accélérer votre investissement immobilier grâce aux clauses ou conditions suspensives ?

Les clauses ou les conditions suspensives peuvent se retrouver dans un compromis de vente ou dans une promesse de vente.

La clause suspensive la plus connue est celle où l’on n’obtient pas son financement.

Mais en réalité, il y en a plein d’autres d’où l’intérêt de demander au notaire que les clauses suspensives soient mises dans la promesse ou dans le compromis de vente.

Par exemple, si vous voulez mettre en location le bien immobilier que vous voulez acheter mais qu’il y a quelques travaux à faire, cela peut être plus intéressant d’avoir d’abord les clés.

Vous pouvez donc avoir comme clause suspensive, le fait d’avoir les clés de l’appartement ou de la maison avant d’être propriétaire pour effectuer quelques travaux de rénovation, de décoration, de réagencement des meubles destinés à la location (investissement locatif).

Que faut-il indiquer comme clause suspensive ?

Il faut bien comprendre que les clauses suspensives qui vont être maquées dans les avant-contrats (compromis de vente ou promesse de vente), vous seront directement présentées (le travail est donc mâché).

Il faut que vous notiez que c’est en ce moment-là qu’il faudra cristalliser les choses. Il faudra vérifier que toutes les clauses que vous trouveriez intéressantes soient complètement indiquées.

Donc, il ne faudra pas signer le compromis ou la promesse de vente et dire « ah oui, tiens, j’avais pensé éventuellement à faire des travaux, est-ce que vous pouvez me remettre les clés ? »

Non ! Cela ne sera plus possible. Tout cela fait partie de la négociation globale avant la signature.

Si vous voulez acheter un bien immobilier qui nécessite quelques travaux à faire (par rapport à votre goût), il vous sera difficile d’avoir les clés avant d’être propriétaire, car le notaire du vendeur vous donnera un refus d’où l’intérêt d’avoir votre propre notaire mais vous pouvez et vous devez toujours négocier en appuyant votre offre.

Comment pouvez-vous appuyer votre offre ?

Vous pouvez par exemple présenter votre offre de prêt immobilier en tant qu’acquéreur.

Tant que vous ne l’avez pas reçue, tant que vous ne l’avez pas obtenue, cela ne sera pas la peine de négocier davantage.

Vous pouvez lui présenter une liste des travaux (idéalement des travaux non destructifs) à effectuer.

Un vendeur aura plus tendance à vous remettre les clés si vous lui dites que vous voulez installer du parquet, remettre un coup de peinture, bref aucun travail destructif.

Si les travaux sont destructifs comme, par exemple, mettre une douche à la place d’une baignoire ou le contraire, changer la cuisine, toucher à la plomberie, toucher à l’électricité, cela sera plus compliqué d’obtenir les clés avant d’être propriétaire.

En tant qu’acquéreur pour susciter davantage l’intérêt du vendeur, vous pouvez par exemple demander à payer le prorata de la taxe foncière et éventuellement les taxes de copropriété le jour où vous serez vraiment propriétaire.

Le vendeur sera peut-être séduit puisqu’il s’agit de l’aider financièrement sur des sommes à dépenser obligatoirement (ou peut-être même que les frais ont déjà été payés par le vendeur).

Comment pouvez-vous vous protéger en tant que vendeur contre les risques liés aux travaux ?

Vous pouvez exiger :

– Une liste de travaux à effectuer

– Présenter au moins une offre de prêt immobilier

– Présenter une assurance de l’occupation du bien immobilier

Autre chose à retenir…

Il y a aussi récemment une clause qui stipule que vous pouvez notifier dans la promesse ou dans le compromis de vente, le fait que vous achetiez un bien immobilier à condition d’avoir vendu le bien immobilier que vous occupez actuellement (bien immobilier dont vous êtes propriétaire) mais il faudra montrer votre bonne volonté, votre bonne foi que vous êtes engagé dans un processus de vente.

Si vous avez aimé cet article, merci de laisser un commentaire ci-dessous en disant, quelles sont les clauses suspensives que vous avez notifiées.

Vous avez aimé cet article ?
Téléchargez gratuitement ces 7 clés qui réduisent les frais de votre achat immobilier
Publié dans Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*