Comment réussir à trouver le crédit immo pour votre bien immobilier ?

Comment trouver le crédit immo pour votre bien immobilier ?

Une des principales questions que nous nous posons pour investir dans l’immobilier concerne le financement du bien immobilier.

Pour réaliser votre investissement immobilier (premier investissement), il vous faudra présenter le CDI (contrat à durée indéterminée) à la banque.

Si vous ne l’avez pas, il faudra régler votre situation en trouvant un CDI du moins de manière temporaire.

Le banquier vous demandera par exemple vos 3 dernières fiches de paie ainsi que vos 3 derniers relevés de compte bancaire.

Si vous êtes à votre propre compte (si vous êtes entrepreneurs), il sera toujours possible d’investir en immobilier. Il vous faudra montrer 5 bilans de votre entreprise (c’est-à-dire qu’il faudra monter votre société et attendre 5 années d’activité de l’entreprise) pour avoir un crédit immobilier. D’autres banques vous demanderont 3 bilans et d’autres vous demanderont 1 seul bilan (notamment si c’est la banque où vous avez votre compte professionnel).

Pourquoi votre financement immobilier est refusé par le banquier ?

Il faut savoir qu’au lieu d’avoir une approche positive lors de l’étude de votre dossier bancaire, le banquier va dans un premier temps, chercher toutes les raisons pour ne pas vous accorder votre crédit en analysant votre dossier.

Avec pour intention de ne pas vous accorder de crédit immobilier, il est plus facile pour un banquier de dénicher les mauvaises raisons en analysant votre dossier (votre compte est débiteur, vous avez une insuffisance de revenus) par rapport aux bonnes raisons qui le pousseront à vous accorder un prêt.

Si le banquier ne trouve pas de raisons qui justifient un refus de crédit alors il validera votre demande de crédit.

C’est à vous de présenter votre dossier dans des meilleures conditions de façon à obtenir un accord de crédit immobilier.

En fait, il va falloir aider le banquier à vous dire « oui ! » un peu plus facilement.

Le taux de crédit immobilier et la réalité…

Le banquier vous dit principalement « non ! » parce qu’il n’est pas un spécialiste du crédit.

Bien souvent quand nous voulons acheter un appartement ou une maison comme résidence principale ou pour un investissement locatif, la première chose que nous pensons est d’appeler le banquier.

Le banquier n’est pas un spécialiste du crédit parce que son activité est, de gérer les comptes, faire de l’épargne (c’est plus rémunérateur pour le banquier et pour la banque de faire de l’épargne).

Au niveau du crédit immobilier, le banquier n’est pas commissionné et cela va l’ennuyer de vous l’accorder.

Le prêt immobilier est une tâche qui est relativement pénible pour le banquier. Il aura affaire avec sa hiérarchie (avec tout cela comporte derrière). C’est un exemple de paramètres qui fait que le banquier n’est pas motivé à vous donner du crédit.

La banque vous vend du crédit, certes, mais en réalité, elle ne cherche pas à vous vendre du crédit. La banque préfère réserver par exemple 100 000, 200 000 euros au client potentiel qui va lui faire de l’épargne tout simplement.

Le prêt immobilier proposé par la banque a pour objet de capter des clients qui vont demander à faire de l’épargne ou qui vont demander de l’aide pour faire quelques placements sur des produits financiers bancaires.

En fait, « faire du prêt pour du prêt » n’intéresse pas le banquier parce qu’il a des marges très basses sur ce type d’investissement.

Le prêt immobilier est un outil de fidélisation du client auprès du banquier parce que le client sera à la banque pendant plusieurs années (10 ans à venir par exemple).

C’est une raison pour laquelle les courtiers ont plus de facilité à négocier les crédits immobiliers parce qu’ils sont des spécialistes du crédit et leurs interlocuteurs sont les sièges.

Les sièges veulent avoir de nouveaux clients à la différence des agences qui ont besoin de faire de la marge sinon il n’y aura pas de rémunérations pour la fin de l’année.

Il faut se préparer avant d’aller voir votre banquier

Avant d’aller voir le banquier, il faudra vous préparer. Il faudra préparer vos papiers. Le fait de préparer vos papiers, vous allez savoir à quoi vous attendre et cela sera beaucoup plus facile quand vous allez arriver devant de votre banquier.

Beaucoup de personnes signent une promesse ou un compromis de vente et ensuite elles vont faire le tour des banques. Toute cette précipitation entraîne qu’elles n’ont pas le crédit optimal pour leur besoin (elles sont à la « bourre », elles sont « speeds », car il y a une date butoir pour l’obtention du crédit lorsque vous signez votre promesse ou votre compromis de vente).

Vous trouverez une liste des pièces pour faire votre demande de crédit en cliquant sur : liste des pièces pour constituer votre dossier de prêt immobilier sur le site www.pap.fr

Conseils pour ceux qui n’ont pas de CDI…

Il faut négocier avec le banquier même si vous n’avez pas de CDI et que vous êtes par exemple intermittent de spectacle.

C’est toujours possible d’avoir le financement. Il va falloir montrer que votre projet est viable.

En fait, il va falloir montrer au banquier que vous savez investir en montrant que votre investissement locatif par exemple peut s’autofinancer grâce aux revenus locatifs mensuels qui remboursent le crédit mensuel immobilier.

Si vous savez comment le dire et susciter un intérêt, vous pourrez faire le « deal ».

Ne partez pas « perdant » à la banque. Il faudra aller à la banque et discuter d’égal à égal. Vous devez faire du business avec eux.

Vous devriez avoir à l’esprit que si la banque ne veut pas vous financer votre projet immobilier alors, vous pourrez obtenir le financement ailleurs et elle perdra le projet.

Un dernier conseil…

Si vous voulez prendre en charge la négociation de votre prêt, vous devez prendre 2 ou 3 rendez-vous extérieurs à votre banque pour revenir ensuite voir votre banquier fort des éléments que vous aurez pu obtenir des concurrents de votre banquier et pour pouvoir argumenter et négocier les conditions.

Le conseil est donc : N’allez pas voir votre banquier en premier. 

Le banquier travaille pour sa banque et les intérêts de sa banque sont à l’opposé de vos intérêts. Tous les éléments que vous allez négocier auprès de la banque seront perdus par la banque.

Si vous avez aimé cet article, merci de laisser un commentaire ci-dessous en disant si vous avez actuellement un projet immobilier en cours ou sinon comment s’est déroulée votre demande de crédit immobilier.

Publié dans Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*