Pourquoi créer et ouvrir son magasin au coin de la rue est un mauvais plan ?

Pourquoi créer et ouvrir son magasin au coin de la rue est un mauvais plan ?

En lisant cet article, vous découvrirez pourquoi vous ne pourrez pas exploser vos finances tant que votre entreprise ne servira pas un maximum de personnes. Vous comprendrez pourquoi les affaires qui sont à la mode comme le fait d’ouvrir juste une boutique (salle de sport, restaurant ou une boulangerie,…) au coin de la rue sont des mauvais plans.  

La loi de l’échelle

Lorsque vous voulez vous lancer dans un business qui viole la loi de l’échelle (votre business ne donne pas à boire à beaucoup de monde) alors votre richesse financière est limitée.

L’échelle est l’effet de levier qui donne la puissance à votre richesse. L’effet de levier d’un business est comme une réserve aquatique.

À combien de personnes, donnez-vous à boire ? Votre réserve peut être un bassin, un étang, un lagon, un lac, une mer ou un océan.  

Votre richesse financière ne peut exploser si votre entreprise n’obéit pas à la loi de l’échelle et ne donne à boire qu’à un petit nombre de personnes (par exemple, un restaurant local) à moins que vous ne proposiez un service ou un produit à forte valeur ajoutée, comme c’est le cas de Lamborghini ou de Ferrari à peu de personnes.    

Si vous possédez un restaurant dans une ville, alors votre réserve aquatique est un étang. Si vous possédez une société qui propose des produits ou des services sur Internet alors votre réserve aquatique est un océan.

Plus votre réserve aquatique est grande, plus l’effet de levier est grand et la loi de l’échelle est respectée.

Si vous avez juste une boutique de vêtements sur une rue alors vous violez le commandement de l’échelle.

L’échelle est locale et peut être cassée si vous introduisez un effet de levier tel que l’ouverture de plusieurs magasins, la vente des franchises ou la vente sur Internet.   

Combien de personnes servez-vous directement par jour ? Le commandement de l’échelle est le ticket d’entrée sur la route de la loi de l’effection.  

Comment savoir si votre affaire respecte le commandement de l’échelle ?

L’échelle, c’est en fait des grands chiffres. Les nombres d’unités vendues ou les bénéfices par unité ou les deux doivent être des grands chiffres.

Est-ce que les marges que vous réalisez avec votre business peuvent passer de 1000 euros par mois à 100 000 ?    

Est-ce que la valeur de l’actif de votre business peut atteindre l’échelle des millions ?

Est-ce que votre entreprise peut s’étendre au-delà de la zone locale par un système de franchise ?

Est-ce que vos clients est le monde ou votre ville ? 

Quel est le nombre de produits vendus ?

Quel bénéfice faites-vous par unité ? Est-ce qu’il y a de la flexibilité ?

Equation de la richesse

Lorsque vous n’appliquez pas la loi de l’effection, vous limitez la puissance de votre richesse financière.

Richesse = Bénéfice net + Valeur de l’actif

La valeur de l’actif est liée au chiffre d’affaires.  

Bénéfice net = Nombres d’unités vendues X Bénéfice par unité

Si vous limitez le Nombre d’unités vendues alors vous ne pourrez pas créer la richesse de façon exponentielle.  

Notre monsieur qui a une seule boutique et qui vend des vêtements uniquement sur la rue ne respecte pas à la loi de l’échelle. Combien d’unités vend-il par jour ? Combien de bénéfices fait-il par jour par unités vendues ? Il aura besoin d’étendre sa portée pour atteindre l’échelle.  

La magnitude           

Si vous servez peu de personnes, l’effection peut être atteinte si vous augmentez la valeur du produit ou du service; on l’appelle la magnitude. La magnitude augmente avec le prix. Vous avez une magnitude plus grande si vous vendez une Lamborghini par rapport à une Peugeot.

Cherchez à être propriétaire ou producteur

L’absence de l’échelle et ou de la magnitude ne permet pas de réaliser la loi de l’effection mais le contrôle aussi.

En effet, l’effection appartient à ceux qui sont propriétaires ou producteurs et non à ceux qui sont des employés ou des consommateurs.

Par exemple, on peut penser que les médecins travaillant dans un hôpital de soin privé possèdent la magnitude, mais en réalité ce n’est pas le cas, c’est le propriétaire de l’établissement qui reçoit le plein bénéfice.

Le profit réalisé par ces médecins est laissé par l’évaluation de leur valeur intrinsèque qu’en fait le propriétaire de l’hôpital privé.

Les médecins qui ont un cabinet et qui embauchent d’autres médecins ont un accès complet à la loi de l’effection et peuvent s’enrichir.

Voyez grand, mais pensez surtout échelle et ou magnitude.

Si vous avez aimé cet article, merci de laisser un commentaire ci-dessous en disant, comment comptez-vous créer et développer votre entreprise.   

Publié dans Fondements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*